[The following was originally posted in English on Xerox’s Simplify Work blog.]

Bon, certes, cela peut paraître difficile à croire, mais des gens prennent réellement des décisions capitales, comme où vivre, travailler et dépenser son argent, en fonction de la disponibilité de places de parking. C’est particulièrement vrai pour nous, habitants de Washington, raison pour laquelle Xerox a collaboré avec la ville à l’élaboration de ce qui sera le système de parking intelligent le plus vaste au monde une fois achevé.

Si vous avez séjourné dans la région de Washington, vous aurez peut-être remarqué que ParkDC est un projet en cours depuis plusieurs années. La première phase du projet a donné aux conducteurs la possibilité de payer leur parking au moyen de leurs smartphones. Elle a eu un succès incroyable. Cinquante-six pour cent de toutes les transactions de parking – le taux le plus important des États-Unis – sont effectuées par GSM, par rapport aux cartes de crédit ou aux pièces à la borne de paiement.

Cela nous montre que la population de Washington a fait sienne la technologie des smartphones, ce qui permet d’aborder avec confiance le déploiement de l’étape deux : aider les conducteurs à utiliser leurs smartphones pour atteindre des zones de stationnement libres.

Fixing the Commute End Game – Parking - Image 2

Les embouteillages ont retardé les navetteurs de 34 heures en moyenne aux heures de pointe en 2010 (source: rapport 2011 sur la mobilité urbaine).

La phase finale consistera à mettre en place une tarification dynamique basée sur la demande, qui fera payer aux conducteurs des prix différents en fonction de la situation de leur emplacement de parking. Cependant, le stationnement dynamique fait souvent naître des inquiétudes quant à une augmentation générale des prix, alors que nous avons constaté que ce n’est pas le cas. Par exemple, pour le projet de tarification dynamique LA ExpressPark , 60 pour cent des emplacements ont vu leur prix baisser tandis que seulement 30 pour cent d’entre eux ont subi une augmentation, ce qui démontre le bien-fondé de la théorie sur laquelle repose la tarification suivant la demande.

Le stationnement est en cours de mutation dans des villes de tout le pays. J’ai récemment participé au forum « Fix My Commute » (Résous mes problèmes de navetteur) organisé dans le cadre de l’émission en ligne America Answers du Washington Post. A cette occasion, Eric Meyer, CEO de Haystack, Rachel Yoka, vice-présidente Program Development de l’International Parking Institute et moi-même avons parlé de la manière de faciliter le parking dans les villes. Nous avons couvert des sujets allant de la disparition des parcmètres et de la signalisation relative au stationnement dans les rues à la façon dont les parkings seront embellis pour se préparer à l’avenir et aux raisons pour lesquelles Haystack est accueilli à bras ouverts par certaines villes et déclaré persona non grata par d’autres.

Pour regarder la vidéo, cliquez ici.
Emily Badger, du Washington Post, David Cummins de Xerox, Eric Meyer de Haystack et Rachel Yoka de l’International Parking Institute discutent des projets et des technologies les plus récents pour résoudre l’un des problèmes les plus épineux, le parking.