Nous aidons les entreprises à concevoir et à communiquer sur des programmes RSE

Site Web - CSR

Un programme de responsabilité sociale vise à aider les organisations à contribuer au développement durable, qui repose sur trois piliers : économique, social et environnemental. Et cela en les encourageant à prendre en compte des principes comportementaux de responsabilité sociale comme l’observance d’une attitude éthique, le respect de la loi, des droits de l’homme.

Pour mettre en œuvre un tel programme, l’entreprise doit identifier son périmètre de responsabilité sociale, soit les domaines où sa responsabilité sociale est engagée au travers d’impacts générés par son organisation ou des parties tierces du fait de ses décisions et activités. La définition de ces domaines tient compte des considérations économiques, sociales et environnementales du développement durable qui peuvent évoluer au cours du temps. Citons à titre d’exemple, les conditions de travail, la lutte contre la discrimination, la prévention de la pollution, la sécurité des données et de la vie privée.

L’entreprise doit également identifier ses parties prenantes, soit celles qui sont susceptibles d’être affectées par ses décisions ou activités et engager avec celles-ci une communication bilatérale pérenne ; et ce pour prendre en compte leurs attentes et points de vue.

La responsabilité sociale doit être parfaitement intégrée dans la culture et l’organisation de l’entreprise et se refléter à tout moment dans ses décisions et activités. Pour y parvenir, l’entreprise doit la faire vivre dans l’ensemble de son organisation, notamment via sa gouvernance et ses processus de travail tout en surveillant la performance des activités qui y ont liées. Il revient aussi à l’entreprise de sensibiliser son personnel à la responsabilité sociale et de le former à ses pratiques. Enfin, l’entreprise pourrait aussi devoir promouvoir la responsabilité sociale dans sa chaîne de valeur ou vouloir exercer son influence au-delà de cette chaîne, autrement dit dans sa sphère d’influence.

La communication interne et externe axée sur la responsabilité sociale peut s’opérer via différents canaux (papier, numérique, interpersonnel) et à différentes fins. Par exemple, pour établir un dialogue avec les parties prenantes de l’entreprise et en particulier pour sensibiliser son personnel à la responsabilité sociale comme cela a été dit plus haut. Mais aussi, pour partager avec les parties prenantes des informations sur les progrès réalisés et les améliorations constatées en matière de responsabilité sociale, leur envoyer des rapports sur les performances de leur programme, et pour informer la presse du contenu de ces rapports.

Idéalement, ces rapports doivent mentionner les objectifs et inclure si possible des indicateurs de performance tout en mentionnant comment et quand les parties prenantes ont été impliquées dans leur préparation.

Une entreprise bénéficiera aussi de la mise en œuvre d’un programme de responsabilité sociale performant, car cela aura un impact positif sur sa réputation.